Partager cet article :

Hygiène pendant les règles

La gestion de vos règles prend du temps et ça coûte. Beaucoup de femmes ont toujours sur eux tout ce qui est nécessaire - au cas où une amie, une collègue ou même une inconnue dans les toilettes publiques se retrouverait dans une situation difficile.

À partir des tampons jusq'aux coupes menstruelles, il existe un grand nombre de produits d'hygiène féminine, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Pour trouver ce qui vous va le mieux, il faut passer par un chemin des essais et des erreurs. En plus, il faut prendre en compte des questions de qualité, de durabilité et de coût.

Pendant "cette période du mois", il est particulièrement important de prendre soin de vos parties intimes du corps. Avoir des protections à portée de main, changer régulièrement de sous-vêtements, remplacer (ou nettoyer) régulièrement vos produits d'hygiène et prendre une douche quotidienne, ce sont des habitudes de base pour faire face à vos règles et à tout ce qui va les accompagner.



Faites attention à tout changement inhabituel de l'odeur, de la consistance ou de la couleur de sang menstruel!

Les règles ont une senteur, c'est normal. Cependant si vous remarquez une odeur inhabituelle ou particulièrement forte, cela peut être un signal d'alarme d'une infection ou d'un tampon oublié qui pourrait provoquer le syndrome de choc toxique. Si vous ne savez pas que faire, demandez à votre médecin.


Au cours des dernières décennies, le marché des produits d'hygiène féminine a vécu pas mal d'innovations et s'est élargi significativement, pourtant les femmes utilisent toujours des tas des produits menstruels au cours de leur vie. Il est temps que ces produits deviennent moins chèrs, plus confortables et durables.

Quelles sont les dernières nouveautés des produits d'hygiène féminine? Comment utilise-t-on une coupe menstruelle? Pour en savoir plus, lisez un article sur l'hygiène des règles en anglais ici.

Avec l'appli WomanLog, vous pouvez suivre votre cycle menstruel. Téléchargez WomanLog maintenant!

Download on the App Store

Get it on Google Play

Partager cet article :
https://www.academia.edu/23563646/A_Research_Study_of_Modern_Feminine_Hygiene_Products
https://www.mdpi.com/2071-1050/11/2/473/htm
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5838436/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK459345/
Advertisement


Loin d'être agréable - c'est ainsi que la plupart d'entre nous décriraient les menstruations, un processus complètement normal, naturel et plus ou moins réguliers du corps féminin. Cependant, les règles peuvent provoquer encore plus d'inconfort si elles sont abondantes et ménorragiques. En moyenne, une femme perd entre 30 et 40 millilitres, ou deux à trois cuillères à soupe de sang pendant ses règles. Certaines sources de recherche suggèrent que ce chiffre pourrait en réalité être plus proche de 60 millilitres, soit environ 4 cuillères à soupe.
Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un trouble hormonal couramment rencontré chez les femmes en âge de procréer, lorsque les ovaires développent de nombreux petits follicules qui n'arrivent pas à maturité et s'accumulent dans les ovaires. Alors que les ovaires polykystiques ne libèrent pas régulièrement des ovules, il est difficile de devenir enceinte.
Bien que la menstruation soit un processus cyclique tout à fait normal pour une a femme, elle peut pourtant provoquer un certain inconfort. Il existe de nombreuses façons de réduire les douleurs menstruelles, mais avant d’agir, il est important de comprendre ce qui fait mal et pourquoi.