Partager cet article :

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et fertilité

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un trouble hormonal couramment rencontré chez les femmes en âge de procréer, lorsque les ovaires développent de nombreux petits follicules qui n'arrivent pas à maturité et s'accumulent dans les ovaires. Alors que les ovaires polykystiques ne libèrent pas régulièrement des ovules, il est difficile de devenir enceinte.

Les signes et les symptômes du SOPK se développent souvent pendant la puberté, durant les premières règles. Si le syndrome est modéré, il est souvent diagnostiqué plus tard, vers l'âge de 25-30 ans, lorsque la femme demande l'aide des médecins a cause de l'infertilité.


WomanLog

Calendrier des règles

Avec l'appli WomanLog, vous pouvez suivre votre cycle menstruel. Téléchargez WomanLog maintenant!
Avec l'appli WomanLog, vous pouvez suivre votre cycle menstruel.

Parfois, le SOPK se développe plus tard, par exemple, en réponse à un gain de poids important.

Le SOPK peut s'exprimer par différents signes cliniques :

  • Règles irrégulières, peu fréquentes ou absentes, saignements excessifs pendant les menstruations ;
  • Augmentation de la taille des ovaires avec formation de nombreux petits «kystes» à l'intérieur;
  • La difficulté de tomber enceinte ;
  • Pilosité sur les zones normalement sans poils chez les femmes, comme le visage ou le cou ;
  • L’acné ;
  • L’alopécie (perte de cheveux).


Le SOPK est également lié à des problèmes métaboliques et à la résistance à l'insuline.

Les médecins ne connaissent pas encore les causes exactes de SOPK, cependant, dans la plupart des cas, ce syndrome peut être traité avec succès, et l'une des complications les plus importantes du SOPK, l'infertilité, peut être surmontée.


Comment le SOPK est-il lié à la résistance à l'insuline et au diabète ? Existe-t-il des méthodes sans médicament qui aident à améliorer la santé des patientes atteintes du SOPK ? Les réponses à ces questions et à d'autres peuvent être trouvées en lisant un article en anglais ici.

Avec l'appli WomanLog, vous pouvez suivre votre cycle menstruel. Téléchargez WomanLog maintenant!

Download on the App Store

Get it on Google Play

Explore it on AppGallery

Partager cet article :
Advertisement


Une femme passera en moyenne six ans de sa vie à avoir ses règles. La plupart s'habituent au ce processus et l'acceptent comme une partie tout à fait normale de la vie, mais ce serait vraiment bien de ne pas avoir à s'en soucier aussi souvent que nous le faisons.
De la contraception hormonale au début de la ménopause, en passant par la grossesse précoce et les infections sexuellement transmissibles, diverses raisons peuvent provoquer des saignements vaginaux au milieu du cycle menstruel. Un diagnostic précis aidera à trouver le traitement le plus approprié.
Douleur, fatigue, maux de tête, ballonnement d'estomac… Selon les femmes, la période des règles est plus ou moins délicate, car elle s'accompagne souvent de nombreux «effets secondaires» désagréables.